Pages Publiques(?)

  • 007_Convergence

  • SEARCH

    LE CAILLOU
    par Alice Broilliard.

    Le Caillou se situe au point de rencontre du sillon de Bretagne avec la Loire, à l'Ouest de Nantes.
    À cheval sur le coteau de Chantenay, le Caillou borde une ancienne voie ferrée, brèche végétale dans le quartier industriel bientôt en reconversion.

    Le lieu avait l’air d’une poubelle, Fertile y a vu un espace de possibles...
    Sans programme, sans public, sans maitre d'ouvrage,sans convention d'aménagement,le collectif Fertile s'est installé au Caillou en ouvrant petit à petit un espace à coup de serpe, en triant ce qui compose son sol, en y invitant des amis et riverains.

    L'évènement aménageur est le maître-mot de la démarche du projet du Caillou : à chaque événement (concert, conférences, apéro..) organisé par le collectif, l’espace évolue, un chantier est organisé dans la journée. Les éléments produits durant et par le chantier restent sur place et produisent l’espace.
    Les aménagements sont créés par concertation au sein de l’association élargie des invités et des badauds durant ces «événements», aménagements prévus dans leurs principes en début de chantier mais dont le résultat final n’est jamais pré-établi.

    Les évènements scandent l'année au rythme des saisons. Fertile prend le temps d'étirer ses actions au Caillou en suivant le développement de la végétation : des herbes folles qui se renouvellent plusieurs fois par an, au chêne vert qui atteindra peut-être un jour la taille du Caillou.
    La configuration singulière du lieu - long couloir encaissé de 100m de long sur 8 de large, orienté Est et Ouest - détermine une palette végétale hétéroclite.

    En particulier, les nombreux saules marsault et lierres grimpants ont tout de suite suscités l'intérêt du collectif. Ces végétaux sont en effet de très efficaces pourvoyeurs de nourriture pour les abeilles au moment où celle-ci est rare (tout début et toute fin de saison de butinage).
    Fertile, en protégeant et favorisant le développement de ces essences, se crée une monnaie d'échange. Nourriture contre électricité : suivant les besoins des évènements, le collectif emprunte du jus à la Maison de l'Apiculture dont les ruches et les prises sont situées à une centaine de mètres du Caillou.



    files/ATELIERS/ALOTOF/1409/LE_CAILLOU/caillou_echelle_nantes_geo_med.jpg

    << 0/0 >>
    Visites so far: 3/42939


    dev g.stagnaro | license (cc)